Conditions d'octroi des crédits – Novembre 2019



Avis du HCSF (Haut Conseil de stabilité financière) sur les Crédits dans un contexte de baisse des taux


La baisse des taux de crédit a entrainé une baisse de rentabilité des prêts pour les organismes prêteurs.

Ce faible coût de la liquidité facilite l’accès au crédit pour de nombreux ménages, augmentant ainsi le nombre de crédits immobiliers octroyés.

Dans le même temps le HCSF constate un assouplissement des critères d’octroi des prêts immobiliers : en effet, le taux d’endettement de l’emprunteur peut désormais dépasser 35% (au-delà du seuil limite traditionnel de 33% maximum auparavant).


Ces pratiques peuvent fragiliser en premier lieu les primo-accédants :

- Augmentation du taux d’effort (part du remboursement du prêt dans les dépenses).

- Apport initial à la baisse.

- Augmentation de la probabilité de défaut de paiement

- Risque d’augmentation de la sinistralité


Ce phénomène risque de créer des situations de surendettement des ménages.


Afin d’éviter ces dérives, le HCSF préconise de plafonner le taux d’endettement à 33% et limiter à 25 ans maximum la durée des prêts.


https://www.meilleurtaux.com/credit-immobilier/actualites/2019-novembre/risques-relatifs-aux-prets-immobiliers-le-hcsf-recommande-la-prudence.html

ACTUALITÉS

  • LinkedIn Social Icône

Mentions légales

Gestion des cookies

© Thésia. Création by OptiComRH. Créée avec Wix.com